Bonjour à tous,

La suite logique des choses quand on est une "maman nature" (comme moi !) c'est de s'intéresser à la manière dont on va changer son petit bout. Pour ma part j'ai opté pour un combiné de couches jetables et lavables : ma petite Lou est en couches Moltex la nuit (j'ai fait un topo dessus plus bas) et en couches lavables le jour, le temps qu'elle commencent à faire ses nuits. Puis nous passerons en 100% lavables.

....Mais je vous entends d'ici !!!! : quoi ? des couches lavables, tu veux dire des langes, le truc avec l'épingle à nourrice ?!

DSC00638Les temps ont bien changé, les couches lavables aussi ! Aujourd'hui c'est un véritable marché. En France, le phénomène tend à être reconnu et à se développer, mais nos amis d'Angleterre, ou même d'Allemagne les utilisent depuis belle lurette ! Vous verrez que les couches lavables sont loin des idées que l'on s'en fait : elles ressemblent à des jetables ! et en plus, elle sont beaucoup plus jolies et respectueuses de notre environnement et de la santé de nos bambins.

Pourquoi ce choix ? :

ECOLOGIQUE : la production de couches jetables est très polluante (notamment la transformation de la cellulose), les couches jetables contiennent des produits chimiques qui seront en contact avec les sols dans les décharges. L'utilisation des couches lavables est un plus pour l'environnement. Il faut savoir qu'un enfant, jusqu'à ce qu'il soit propre, utilise en moyenne 4500 couches*, ce qui fait plus d'une tonne de déchets par enfant. Une couche met entre 300 et 500 ans à se décomposer, si bien que les sites d'enfouissements sont de plus en plus saturés. Les couches jetables enfouies dans le sol contaminent le sol et les nappes fréatiques. Les couches jetables devraient être vidées & rincées de leurs excréments avant de les jeter, mais peu de gens le font. Des virus peuvent y survivrent jusqu'à deux semaines.

De plus, les couches jetables sont, pour leur part, fabriquées à l’aide de ressources non renouvelables : le bois et le gaz naturel. Il faut de quatre à cinq arbres pour donner des couches à un bébé pendant deux ans et demi. Si on multiplie ce nombre par les 85 % des milliers de bébés en couche chaque année, on obtient environ 1,6 milliard de couches par an. Beaucoup d’énergie est consommée à fabriquer chaque couche, de son enveloppe de papier à son recouvrement en plastique, en passant par ses fonctions d’absorption. Durant la production de la pâte de papier et du plastique, des solvants, des boues de teinture, des métaux lourds, du polymère inaltéré, des dioxines et du furanne se dégagent dans l’atmosphère et se retrouvent dans les eaux usées.

ECONOMIQUE : utiliser des couches lavables permet d’économiser beaucoup d’argent. Un lot de couches au complet vous coûtera entre 150 et 500 EUR, et 2 ans de couches jetables coûtent 800 EUR au minimum. Les couches lavables servent pour 2-3 enfants. Même en comptant les lessives, les lavables permettent d’économiser environ 600 EUR pour le premier enfant, et encore plus pour le second puisque les couches sont déjà achetées.

DSC00622CONFORT ET SANTE DE BEBE: les produits chimiques contenus dans les couches jetables ne sont pas inoffensifs, et on peut se demander quelles seront les conséquences du contact avec ces produits des organes génitaux des bébés durant 2 ou 3 ans. D’autre part, les organes des bébés masculins souffrent de l’enfermement dans du plastique à longueur de journée, la chaleur ainsi créée pourrait être responsable de stérilité. Enfin, la peau des bébés est si fragile qu’il parait préférable de la mettre en contact avec du coton en majorité bio plutôt qu’avec plastique et cellulose gorgés de produits chimiques. Les couches en coton peuvent aider à empêcher l'érythème fessier. Le coton permet à la peau de bébé de respirer. La chaleur et les vapeurs d'ammoniaque nocives de l'urine peuvent s'échapper plus facilement et ainsi n'irritent plus la peau sensible de bébé.

.... Et c'est pratique ! : Fini les paquets de couches à transporter lors des habituelles courses. Quel gain de temps, surtout pour ceux qui n'ont pas de voiture!!!!

* A raison de 5 changes par jour: 365 jours x 5= 1825 couches par an Jusqu'à sa propreté: 1825 couches x 2 ans 1/2= 4562.5 couches

Chacun a sa raison principale d’utiliser des lavables, sa sensibilité au problème. Les plus démunis n’auront en tête que l’aspect économique, d’autres voudront respecter au maximum leur planète, d’autres enfin préfèreront éviter à leur bébé une pollution chimique et des risques de stérilité. Mais utiliser des couches lavables a des conséquences sur ces trois aspects de toute façon.

Source : http://www.bebenaturel.info/rubrique.php3?id_rubrique=1
http://groups.msn.com/Lescoucheslavables/avantagesdeslavables.msnw

http://www.petitmonde.com/iDoc/Article.asp?id=27881

Les produits chimiques dans les couches jetables

Les couches jetables sont faites de divers matériaux : pâte de bois, plastique et produits chimiques. L’intérieur pelucheux est fait de pâte de bois blanchie à l’aide de chlore. Le processus de blanchissage laisse dans les couches des traces de dioxine, une substance que l’on sait être cancéreuse, ainsi que des traces de chlore. Des cristaux de polyacrylate sont insérés pour l’absorption de l’urine. Or, on soupçonne principalement ces cristaux d’être à l’origine des importantes réactions cutanées et des brûlures chimiques. Les enfants peuvent être sensibles aux parfums et aux teintures que l’on trouve dans un grand nombre de couches. Les bébés plus âgés peuvent déchirer les couches jetables souillées dont des morceaux risquent d’être en contact avec leur nez et leur bouche.

L’érythème fessier du nourrisson, qui est répandu, coïncide avec l’utilisation accrue des couches jetables. Beaucoup de bébés sont allergiques aux produits chimiques utilisés dans la fabrication de ces couches. L’ajustement des couches jetables fait en sorte qu’il y a moins d’air qui circule et que la température est plus élevée, ce qui en fait un terrain très fertile à la prolifération bactérienne. On a aussi tendance à changer les bébés moins fréquemment parce que même lorsqu’ils ont mouillé leur couche, celle-ci semble sèche au toucher, sans compter la multiplication des dépenses que le changement fréquent entraîne.

Aux Etats-Unis, en Allemagne et en Suisse, le problème "santé" a été abordé depuis bien longtemps : comme d'habitude, pour la France, les problèmes s'arrêtent à la frontière et "il n'y a aucun danger" (comme pour les nuages radioactifs de Tchernobyl) - tout de même formidable ce pays qui a "installé un filtre" aux frontières, qui élimine sans bruit les problèmes que les "voisins" subissent !

Poison dans les couches (lu pour vous dans différents documents suisses et allemands)
- En 1967 déjà, le polychloroprène (PCP) contenu dans les couches jetables était incriminé dans la responsabilité de la mort d'un certain nombre de bébés aux Etats Unis. En 1989, on a trouvé du furane et de la dioxine, hautement toxiques, dans la cellulose et dans l'enveloppe de couches jetables. Selon les indications du ministère de l'environnement, la dioxine serait 1000 fois plus toxique que le cyanure de potassium !
- En 1988, Öko-Test trouve du benzol, reconnu cancérigène, dans le gel absorbant des couches jetables.
- La ville d'Offenbourg met les parents en garde : si un bébé met une telle couche dans la bouche ou le nez, il peut en mourir !

Après avoir pris connaissance de ces données brutes, on pourra parler d'un choix libre.
Mais ne jetons la pierre à personne. Les uns trouvent leur bonheur dans ce qu'ils appellent le "progrès", ce que d'autres nommeront "l'artificiel".
Qui a raison ? Qui a tort ? A chacun de faire son choix !

Source : http://www.monde-de-bebe.com/couches.htm

Les couches jetables bio

top_oeko_min

Je vous recommande d'utiliser les couches jetables "Moltex Öko",  de la marque "Moltex". Les couches "Moltex Öko" ne contiennent pas de TBT ni autres substances biocides et sont non-blanchies au chlore. Elles ont obtenu une bonne côte dans les tests effectuées pour le magazine "Öko test". (Öko Test" est un magazine allemand indépendant qui teste tous les mois une série de produits selon différents critères : qualité, facilité d'utilisation, compatibilité avec l'environnement, santé… Ce magazine est très critique et est orienté vers le respect de l'homme et de la nature, ainsi que la protection de l'environnement.)

Où les acheter :

- Internet : j'ai fait le tour des sites internet, personnellement je les achète sur mondebio.com ou edden.fr

  - Dans les boutiques bio

Couches lavables d'occasion

J'ai acheté mes premières couches lavables en occasion. Cela m'a permis d'acheter différents modèles pour savoir celles qui me convenaient le mieux à ma minipuce. Et biensûr, cela m'a permis également de m'en procurer à des prix intéressants. Aujourd'hui je tourne avec une quinzaine de couches et 5 culottes de protection.

Mes sites chouchous  : www.bulle-de-nature.com, avec son forum consacré aux couches lavables

http://groups.msn.com/Lescoucheslavables/pagedaccueil.msnw : site pour la promotion des couches lavables, avec un forum de couches d'occas

http://forum.magicmaman.com/magic03ans/toilette-bebe-couche/LES-COUCHES-LAVABLES-Les-Occaz-recherches-echanges-ventes-sujet-3662989-31.htm#t3713494 : forum échange, vente couches lavables